Logo ARURA

Arts de Santé et de Bien-être depuis mars 2007

« Une pratique saine pour les personnes qui souhaitent prendre soin d’elles »

Olivier ALLENO

Stage st Georges de didonne-Mai 2022

L’association ARURA vous propose la pratique des disciplines suivantes :

  • Dao Yin Qi Gong  (celui qui suit la voie de la maîtrise du souffle)
  • Méditation Taoïste, bouddhiste, thérapeutique
  • Bâton de Santé (court et long)
  • KiKo
  • Taï Chi Chuan

 

RENTRÉE pour la saison 2022-2023

L’association ARURA vous propose  de se rencontrer à la journée des Associations de la Ville de Tours

Dimanche 11 septembre 2022 de 10h à 18h.

Très prochainement vous aurez le plan de notre emplacement afin de nous retrouver

plus facilement.

Pratiquez un cours de Dao Yin Qi Gong  GRATUIT ! dès le mois de septembre 2022.

Qu’est-ce-que le Qi Gong ?

Les différents Qi Gong ou Dao Yin Qi Gong sont des méthodes qui prolongent la vie et maintiennent les personnes en bonne santé.

Ils permettent de prendre conscience des obstructions qui perturbent notre énergie vitale et donc de prévenir des maladies ou agressions.

À apprendre à conserver et augmenter l’énergie physique et mentale pour la guérison et le développement spirituel à travers une pratique évoluée et privée d’un quelconque esprit sectaire.

Afin que les exercices puissent prendre leur valeur profonde, il convient pour le pratiquant d’observer quatre aspects fondamentaux qu’il maitrisera avec un travail régulier quelle que soit la technique envisagée :

1) La mobilisation ou la préservation de l’énergie.
2) L’accueil ou l’accroissement de l’énergie.
3) La conduite ou la direction de l’énergie.
4) Le contrôle ou la manifestation de l’énergie.

Ainsi la disponibilité suffisante en énergie vous permet de :

1) Entretenir votre santé.
2) Traiter les affections courantes.
3) Manifester votre expression artistique.
4) Entretenir de meilleures relations personnelles, familiales, professionnelles et sociales.

Quel sont les bénéfices de la pratique ?

Le Qi Gong permet lors d’une activité régulière de favoriser la détente, d’améliorer les capacités respiratoires, de soulager le stress et d’amener par conséquent un équilibre psychique, émotionnel et corporel.

Où puis-je trouver un cours ?

Deux salles sont à votre disposition :

Pratique le lundi soir de 18h à 20h

Salle n°1 – Salle Chateaubriant, 2 rue de Saint Malo, 37000 Tours (nord)

Pratique le mercredi soir de 18h à 20h

Salle n°2 – Salle n°1, 94 rue du Sanitas, 37000 Tours

>>>>> en savoir plus, tarifs et modalités d’inscription >>>>>

Qu’est-ce-que le Bâton de santé ?

Il s’agit d’un ensemble d’exercices très anciens transmis au sein de notre tendance depuis de nombreuses générations; des fouilles archéologiques récentes ont d’ailleurs révélé que ces formes gymniques avec un bâton étaient déjà pratiquées du vivant de la duchesse de Daï, au 3ème siècle avant JC. Cette préparation concerne d’abord sur les différents étages de la colonne vertébrale pour un assouplissement et un renforcement des disques intervertébraux, puis les épaules et les hanches, les coudes et les genoux, les poignets et les chevilles, les mains et pieds, les doigts et les orteils sont par la suite sollicités Un travail général qui se poursuit au fil des cours par une pratique tendineuse et musculaire, organique, circulatoire et énergétique : un travail complet de remise en forme !

Où puis-je trouver un cours ?

Le pratique de forme traditionnel est en plaine air 1 fois par mois dans un Parc

>>>>>Consultez ici>>>>>

Les dates et lieu de pratique 2022-2023

Qui est l’enseignant ?

Olivier ALLENO- enseignant en arts interne de santé

Olivier ALLENO- enseignant en arts interne de santé

Olivier ALLENO est enseignant en Arts Interne de Santé depuis 2004. Il est le fondateur de l’association ARURA en mars 2007.

>>>>En savoirs plus sur Olivier ALLENO>>>>>

 

Pratiquez un cours de Taï Chi Chuan GRATUIT ! dès le mois de septembre 2022.

Qu’est-ce-que le Taï Chi Chuan ?

Le tai-chi-chuan en tant qu’art martial interne (nei dan) insiste sur le développement d’une force souple et dynamique appelée jing (勁), par opposition à la force physique pure li (力).

Une des règles du tai-chi-chuan est le relâchement song (). Ce relâchement garantit la fluidité des mouvements et leur coordination. Une fois la relaxation song installée, le pratiquant va développer le pengjing, force interne consistant à relier chaque partie du corps en restant relaxé. Selon un dicton : « Une partie bouge, tout le corps bouge ; une partie s’arrête, tout le corps s’arrête ». Le pengjing est la force caractéristique du tai-chi-chuan ; on peut lui trouver une analogie avec une boule élastique. Frappez la boule et votre coup sera retourné contre vous. Plus simplement, le tai-chi-chuan contrôle les mouvements en exerçant des forces tangentielles ou de rotation.

Lors des frappes, l’énergie est tout d’abord concentrée dans le dantian inférieur (下丹田), qui est un des centres fondamentaux du Qi (aussi connu sous la désignation hindouiste « second chakra »). Puis elle est libérée, accompagnée d’une onde de choc propagée par l’ondulation des articulations du pratiquant, tel un fouet. On appelle cette action faire jaillir la force, ou fajing (發勁).

Le tai-chi-chuan porte une attention particulière à l’enracinement. L’énergie doit aussi s’élancer des « racines » que constituent les pieds, puisque ce sont généralement eux qui, dans la majorité des cas, vont amorcer le coup que transmettra la main, ou tout autre partie frappante. On dit parfois, « le pied donne le coup, la hanche dirige et la main transmet ». L’énergie provient des pieds, puis elle est dirigée par la taille avant d’être transmise par les mains.

Le tai-chi-chuan peut aussi être vu comme un qigong. Il implique un travail sur le souffle et non sur la force brute. C’est pourquoi l’entraînement est tout d’abord exécuté lentement pour sentir les flux du souffle qi, en vue d’exercices d’alchimie interne plus approfondis. Le centre de gravité et la respiration doivent être amenés au niveau de l’abdomen, au dantian inférieur.

Les exercices de poussées de mains permettent d’appliquer les principes du tai-chi-chuan avec un partenaire, et ceci de manière progressive. Ils développent la sensibilité du pratiquant et ainsi sa capacité à transformer une action de l’adversaire à son avantage. Ils sont un prélude au combat libre sanshou.

Les applications peuvent être exécutées de différentes manières :

  • des coups frappés aussi bien avec les pieds ou les genoux que les mains ou les coudes ;
  • des chin-na (擒拿), qui sont en fait des clefs que l’on retrouve en aïkido ou en ju-jitsu ;
  • des pressions sur les cavités pour provoquer des blocages respiratoires ou sanguins ;
  • des pressions sur les points d’acupuncture qui peuvent gêner la course de l’énergie vitale et entraîner des troubles de l’organisme (état mental, destruction des organes internes, K.O., voire la mort). Il s’agit du plus haut degré de maîtrise.

Le tai-chi-chuan se pratique généralement à mains nues, mais il existe des formes de tai-chi avec éventail, poignard, épée, bâton, sabre, que le pratiquant pourra apprendre après quelques années d’expérience.

Quel sont les bénéfices de la pratique ?

LES BIENFAITS DE LA PRATIQUE DU TAI CHI

Les bienfaits de la pratique du tai chi chuan sont nombreux. Des centaines d’études ont ainsi validé scientifiquement les apports positifs au niveau de la santé physique et psychologique.

BIENFAITS SUR LA SANTÉ

De plus en plus de médecins recommandent par conséquent la pratique du tai chi dans le cadre d’une approche intégrative de la santé. Le tai chi occupe en effet une place de choix au sein des techniques corps-esprit.

En pratiquant régulièrement la méditation en mouvement du tai chi, la vie devient moins stressante et plus équilibrée. Cet art de vie constitue en fait une réponse idéale aux maladies dites de civilisation.

PRINCIPAUX BIENFAITS

Le tai chi s’est d’abord fait connaître pour ses apports indéniables au niveau de l’équilibre. Il est aujourd’hui utilisé pour la réduction des chutes chez les personnes âgées. En effet, le tai chi stimule les quatre systèmes fonctionnels concernés : musculo-squelettique, sensoriel, neuro-musculaire et cognitif.

De plus, le tai chi, en améliorant la densité osseuse, prévient les fractures. De récentes études ont montré le rôle clé joué par le tissu conjonctif dans les pathologies musculo-squelettiques. En agissant au niveau des tissus conjonctifs, le tai chi soulage et prévient les maux de dos, l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde et la fibromyalgie.

Le tai chi pourrait être une ressource modulable et non pharmaceutique parmi les plus efficaces pour prévenir et traiter les maladies cardio-vascualaires.

Où puis-je trouver un cours ?

Une salle est  à votre disposition :

Pratique le vendredi soir de 18h à 20h

Salle  TOULOUSE LAUTREC (Salle du Parvis) – 7 rue Toulouse Lautrec  – 37000 TOURS

>>>>>en savoir plus, tarifs et modalités d’inscriptions>>>>>

Qui est l’enseignant ?

Éric Besnard et Senseï Kenji Tokitsu

Éric Bénard et Senseï Kenji Tokitsu

Éric Bénard est un pratiquant et un enseignant passionné avec un long parcours dans les Arts Martiaux

et les pratiques de santé.

>>>>En savoir plus sur Éric Bénard>>>>>

J’ai une question