L’ÉLÉMENT BOIS – LE PRINTEMPS

Idéogramme du Bois

Énergétique chinoise : le Bois

L’élément BOIS représente l’énergie du Jeune Yang (shao yang). Il s’exprime après la saison intermédiaire (élément terre) qui le sépare de l’hiver (élément eau). À l’image de la nature, le bois exprime le renouveau, la régénération. Ce qui était caché durant l’hiver apparaît au printemps. ainsi les feuilles se développent, la floraison des prunus ouvre le bal, les premières fleurs apparaissent avec les primevères, les jonquilles, etc.

Le Bois en énergétique chinoise est relié au foie et à la vésicule biliaire.
Le Bois, Su Wen nous dit à ce propos que le foie est « le général des armées », il assure la circulation sans obstacle du Qi dans tout le corps, dans toutes les directions, dans tous les Zang-Fu. Le Foie conserve le sang, durant le sommeil le sang retourne au Foie. Lorsque le Foie a suffisamment de sang, la marche est correcte, la force dans les mains est bonne, l’irrigation à travers les muscles et la peau est de qualité. Le sang du Foie humidifie les tendons et les yeux (la porte du foie). Le liquide du Foie correspond aux larmes et l’émotion auquel il est rattaché est la colère.
La Vésicule biliaire aide le Foie à remplir ses multiples fonctions.Il a le rôle de jugement, de décision. Ainsi la qualité fonctionnelle de ce tandem permet le courage, l’esprit d’initiative. Les tendons sont souples et mobiles
Il correspond à la direction de l’EST, à la saveur acide à la couleur verte, à la symbolique du dragon (vert).

Le bois : diététique et pharmacopée :
Su Wen nous dit, « l’est génère le vent (la mobilité) qui produit le bois (souplesse), qui donne l’acide qui nourrit le foie. Le foie nourrit les tendons et les muscles (la force) et se reflète dans les yeux. Le son exprimé est la note Jiao, dans les bruits se trouve les cris, dans le changement le mouvement de la saisie ». La saveur acide est astringente, concentre et engendre les liquides.
Les aliments qui conviennent au foie :
Viandes : poule, poulet, lapin, cheval, faisan.
Fruits de mer : Anguille, crabe.
Légumes : tomate, poireau, artichaut, radis noir, chou, céleri, haricot azuki.
Fruits : abricot, prune, carambole, cerise, coing, fraise, goyave, raisin, grenade, kiwi, kumquat, litchi, mangue, orange, mandarine, pamplemousse, pêche, pomme.
Céréale : blé.
Condiments : vinaigre, safran, sésame, ciboule.

Ce focus sur le bois et le foie / vésicule biliaire reste exhaustif, il ne peut être dissocié des autres éléments terre, métal, eau et feu. Tout est dans l’accord, l’harmonie entre chacun. La régulation entre vide et plénitude. Aussi pour arriver à un équilibre, l’être humain doit cultiver la vertu (De), animer le souffle (Qi) ainsi c’est la vie (Sheng). (Ling Shu chap VIII)
Le Qi gong permet par une pratique régulière liée aux saisons d’animer un équilibre. Entre ciel et terre, terroir et climat, au-delà et en deçà de comprendre à fur et à mesure sa nature profonde. Puis après la mobilisation, l’accroissement et l’harmonisation des cinq mouvements liés aux cinq éléments, une stabilité naturelle s’exprime. La clarté et la pureté se révèlent en soi et rayonnent autour de soi. La bienveillance, l’amour et la compassion se manifestent : WUJI !