Né en 1963, il commence la pratique des arts martiaux japonais à l’âge de seize ans par le judo-jujitsu, discipline dans laquelle il obtient sa ceinture noire en 1995.
Pendant plus de quinze ans il est formé par différents professeurs, en particulier Alain Brun (4ème Dan), Jean-Pierre Hansen (7ème Dan, champion d’Europe 1987), Louis Guiseppi (7ème Dan).
Il participe à des stages fédéraux militaires de quinze jours, en judo-jujitsu technique et pédagogie, à l’École interarmées des sports (EIS) de Fontainebleau en 1994 et 1995 sous la direction de maître Charly Hardy (7ème Dan de judo-jujitsu, 5ème Dan de karaté, 2ème Dan d’aïkido).
De 1993 à 1996, au sein du Club sportif et artistique des Armées (CSA) de l’École d’application de l’infanterie de Montpellier, il assiste le professeur, Gérard Laurent, 3ème Dan et professeur d’éducation physique, lors des cours hebdomadaires de judo aux enfants.
Breveté moniteur des techniques commandos, pratiquant le corps à corps militaire, il effectue une dizaine de stages d’entraînement commando. Il obtient également les brevets de surveillant de baignade, d’initiateur militaire de natation et d’alpinisme militaire. En 1999 et 2000, il occupe le poste d’officier des sports du 126e régiment d’Infanterie de Brive-la-Gaillarde.
En complément, il participe à des stages en sophrologie (méthode de relaxation), boxe française, escrime.

A Brive en 2002, il découvre le taï-chi-chuan avec Janick Poupée (8ème Dan de karaté), qui sera son professeur jusqu’en 2004. Puis il étudie le style Yang du Petit Dragon durant 5 ans, sous la direction de Jean-François Billey, expert en Arts martiaux internes et directeur technique de l’Union d’associations Bourges taï-chi-chuan (UABTCC).

Il se dirige ensuite vers le taï-chi-chuan et le kikô japonais en suivant la méthode du Jiseido de maître Kenji Tokitsu (10ème Dan de karaté Wuko et fondateur de l’académie Tokitsu-ryu). Pendant son séjour à Bourges, il sera l’adjoint de son professeur, Jean-Emmanuel Grosset-Granche (7ème Dan de karaté Shotokan et 7ème Dan de Jiseido). Avec lui, il s’entraîne aussi aux « bâtons philippins » de l’académie Robert Paturel (concepteur de « boxe de rue et self défense urbaine »).

Pendant six ans, de 2007 à 2013, il est responsable des activités taï-chi-chuan et qi-gong au sein du club sportif et artistique des Écoles militaires de Bourges.
En 2013, lors de son retour en Touraine, il rencontre Olivier Alleno, fondateur de l’association Arura à Tours, avec lequel il pratique le taï-chi-chuan « style Chen » pendant un an, puis ouvre son propre cours de taï-chi-chuan au sein de l’Arura en septembre 2014.

 

En 2015, il crée également une activité de taï-chi-chuan au sein du Club Sportif et Artistique Tours Centre (CSA-TC) à la caserne de gendarmerie de Joué-les-Tours. Activité qu’il anime pendant deux saisons sportives.
En octobre 2017, à Montlouis-sur-Loire, il fonde l’association Taï-Chi Montlouis, ayant pour objet de développer la pratique des arts martiaux internes et des disciplines culturelles et corporelles associées.
Parallèlement, il s’entraîne au karaté-défense-training sous la direction de ses professeurs, Jean-Emmanuel Grosset-Granche 7éme Dan, Luc Delaunay 6ème Dan, Hervé Lesueur 5ème Dan, et obtient sa ceinture noire en juin 2019.